Déclaration du Conseil National des Comités Populaire …

Le Conseil National des Comités Populaires de Martinique exprime sa plus vive préoccupation face à la brutale escalade de la violence au Moyen Orient.
Le gouvernement israélien et les ennemis du peuple palestinien prennent pour prétexte l’assassinat condamnable de trois jeunes israéliens pour compromettre les discussions de paix, affaiblir les capacités de résistance du peuple palestinien tout en cherchant à diviser politiquement les organisations palestiniennes.
L’assassinat barbare du jeune palestinien brûlé vif par des colons israéliens, présenté comme un acte de « vengeance », est en fait une provocation calculée dont l’objectif était de déclencher une flambée de violence dans la région.
Le CNCP condamne l’action militaire engagée par Israël dans les territoires palestiniens et considère que la communauté internationale doit prendre des dispositions rapides pour protéger la population civile, victime de la politique de terreur du gouvernement israélien, et faire respecter les droits inaliénables du peuple palestinien.
Fait à Fort-de France, le 10 juillet 2014.
Pour le CNCP,
Marie-Hélène LEOTIN